Présentation

Biodiversité des écosystèmes et des espèces

Projets collaboratifs interlycée- seconde- Utilisation BYOD + app

 

Construire des connaissances  sur la biodiversité qui nous entoure est essentiel pour avoir un développement durable et une conservation de notre biodiversité.

Dans ce contexte, utiliser les outils multimédia d’identification des espèces sont des moyens qui permettent d’aider les scientifiques, de manière collaborative,  dans leur recherche taxonomique.

Avec les récentes avancées technologiques, l’utilisation du réseau et des capacités de stockage de l’information, la production de données multimédia sont en effet devenus une tâche facile.

En parallèle, l’émergence  des sciences citoyennes et les outils de réseau sociaux ont favorisé la création de grandes communautés d’observateurs de nature que nous voulons intégrer.

 

C’est dans ce nouveau contexte multimédia que notre projet interlycée à vu le jour pour  utiliser ces nouveaux outils du Web 2.0, web 3.0 et web 4.0 à notre disposition afin  que nos élèves étudient la biodiversité environnante de chacun de nos lycées : le bassin d’Arcachon et la Lobau à Vienne.

Nous allons utiliser ses outils pour échanger, communiquer et produire une synthèse commune tout au long du projet, tout en utilisant la pédagogie inversée. Nous allons également intégrer cette communautés d’observateurs en utilisant plusieurs applications.

science participative projet BYODiversité

Le passage de la classe 1.0 à la classe 4.0 a été inclu dans ce projet inter-lycée:

– au cours de l’année et avec l’aide d’un projet on va  faire évoluer nos pratiques pédagogiques : élève de plus en plus acteur dans l’appropriation du savoir.
– l’évaluation par les pairs va fluctuer: élèves-élèves ou classe-classe ou classe-extérieur
-l’utilisation de réseaux sociaux va aider à communiquer mais aussi à partager
– l’utilisation de site de science participative ou de site tel que Wikipédia permet de s’ouvrir aux autres: ouverture de l’espace classe au monde ; on ne travaille pas seulement pour soit mais pour les autres également.
– l’utilisation d’application permet de collaborer au sein de réseau de science participative.
En résumé, l’usage du BYOD facilite les échanges, la collaboration, l’intelligence collective, développe la créativité, permet l’ouverture au monde puisque tout est au bout de nos doigts en un clic.

 

Virginie marquet – Nathalie Fabien

Publicités