séance 3 : l’ADN

II/ Parenté des êtres vivants à l’échelle des molécules

A/ Etude de la molécule universelle qui transmet l’information génétique d’une génération à une autre : l’ADN

Comment est constitué l’ADN ?

Avant la séance :

Pendant la séance :

Introduction histoire des sciences La première découverte de l’ADN (article Pour la Science septembre 2008)

Atelier « Structure de l’ADN » :

  • Ouvrir le logiciel Rastop (dans logithèque secondaire/SVT/Génétique Molécules) ou son équivalent libre LibMol (avec sa fiche technique)
  • Télécharger les molécules sur votre bureau: molécule d’ADN de rat; molécule d’ADN de virus, molécule ADN humain ou ouvrir « ADN 14 paires de bases » dans LibMol (Fichiers/Rechercher dans la librairie de molécules)
  • Ouvrir les molécules téléchargées (ou stockées dans l’espace d’échange de la classe) dans Rastop (Aide méthodologique Rastop)
  • Afficher en « boules et bâtonnets », puis identifier les atomes impliqués dans la molécule d’ADN
  • Colorer les bases : dans Rastop = Atomes/Colorer par/Forme ; dans LibMol = Commandes/Colorer/Résidus
  • Identifier les liaisons entre les atomes d’un brin et entre les deux brins (Liaisons/Liaisons hydrogène/Afficher)
  • Schématiser la molécule d’ADN avec son commentaire

-définition du nucléotide=base azotée
-définition de l’ADN
-complémentarité des bases
-séquence nucléotidique

  • Passer en représentation « Rubans » (Rastop : Rubans/Afficher seul ; Atomes/Colorer par/Chaîne) ou (LibMol : Commandes/Représenter/Rubans ; Commandes/Colorer/Chaînes)

Avec le matériel proposé (rubans bleu/rouge), modéliser la molécule d’ADN et repérer dessus les différents éléments identifiés sur Rastop.

-placement des sillons (grand/petit)

 

Atelier « Organismes Génétiquement Modifiés »:

  • Après avoir pris connaissance du document 1p52 réaliser un transfert de gène à l’aide du matériel proposé (boîtes, laine de différentes couleurs, ciseaux…).

Article « Un saumon transgénique bientôt autorisé » (Figaro 29/06/2010)

Article « Le prix Nobel de chimie récompense la découverte de la protéine fluorescente verte » (Le Monde 08/10/2008 ou Universcience.fr)

Article « CRISPR-Cas9 » Pour La Science n°456 Octobre 2015 (attention, les articles de PLS ne sont pas intégralement lisibles sur le site, mais le CDI du lycée est abonné à la version papier qu’il suffit d’emprunter)

Fonctionnement de CRISPR-Cas9

Schématiser de quelle façon on a obtenu les OGM suivants:

La méduse fluorescenteRaskoffAequorea
Des souris fluorescentessouris-fluo-17bca80
Des cochons fluorescentsarticle_CPS.HXC50.090108111954.photo00.photo.default-512x349

Conclusion : Quelle que soit son origine eucaryote, procaryote ou bactérienne, la molécule d’ADN est constituée de 2 chaînes d’Acide DésoxyriboNucléique. Elles sont enroulées l’une autour de l’autre. Chaque chaîne est constituée de 4 éléments de base, les nucléotides. Chaque nucléotide contient une base azotée parmi les 4 suivantes : Adénine, Guanine, Cytosine et Thymine. Elles sont complémentaires 2 à 2 : A avec T et G avec C.

L’ADN est un message codé par 4 lettres. C’est la succession (=séquence) des nucléotides qui constitue le message.

Le gène est un fragment d’ADN dont la séquence de nucléotide correspond à une protéine donnée.

L’étude des résultats d’expérience montre que l’information génétique est intégrale dans le génome : le gène de n’importe quelle espèce peut être transféré dans un individu de n’importe quelle autre espèce, puis s’y exprimer, modifiant les caractères de l’individu transgénique. Ces expériences montrent que l’ADN est le support universel de l’information.

 

Exercices d’application : p60 « bienvenue à Gattaca », 62, 63, 64

Un QCM en ligne pour réviser cette séance

…et pour revoir tout cela (et même plus) en musique ! (merci à Samira)

Pour aller plus loin : une interview de Christophe Dessimoz : encoder l’information dans l’ADN et un article de bioinformaticien: comment stocker de l’information dans la molécule d’ADN?


savoir: La transgénèse montre que l’information génétique est contenue dans la molécule d’ADN et qu’elle y est inscrite dans un langage universel.

L’universalité du rôle de l’ADN est un indice de la parenté des êtres vivants.

 

Savoir faire: utilisation de Rastop Etude de document sur la transgenèse.

Objectifs et mots clés: La double hélice, nucléotide, séquence nucléotidique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s