séance 1 : parentés entre Vertébrés

Avant la séance

  1. Tous les animaux qui ont une colonne composée de vertèbres sont réunis dans un même groupe : les Vertébrés.
  2. L‘axe antéro-postérieur est l’axe qui va de la tête à la hanche
  3. L’axe dorso-ventral est l’axe qui va du dos vers le ventre.
  4. La symétrie bilatérale présente deux côtés (la droite et la gauche) séparés par un plan de symétrie.
  5. La symétrie radiale s’organise autour d’un centre de symétrie.

I/ Parenté des êtres vivants à l’échelle des organismes

Comment établir des liens de parenté au sein des espèces fossiles et actuelles ?

Pendant la séance

Comment regrouper les êtres vivants pour les classer ?

TP 6 : Liens de parenté entre êtres vivants

 

Atelier « comparaison des embranchements »: compléter le tableau en observant les différents squelettes et échantillons de différents animaux.

Atelier « Parentés entre êtres vivants »: Les parentés d’organisation des espèces d’un groupe suggèrent qu’elles partagent toutes un ancêtre commun qui aurait transmis ses caractères à tous ses descendants. (voir définition p253)

Compléter le document Squelettes de 4 Vertébrés squelettesen indiquant les axes, le plan de symétrie et le plan d’organisation (tête/tronc/queue, dos/ventre, avant/arrière)

membresRepérer les homologies sur le document Le membre des Vertébrés en coloriant de la même couleur les os homologues.

Atelier « construction d’un arbre phylogénique »:

Un arbre phylogénétique est une représentation de la classification du vivant retraçant les relations de parenté entre groupes (phylogénie) et non entre ascendants et descendants (généalogie). Chacun des nœuds de l’arbre représente l’ancêtre commun hypothétique d’un groupe donné.

à l’aide du logiciel Phylogène (Logithèque Secondaire/SVT/classification) retrouver les caractères propres aux Vertébrés.

Choisir comme caractères : 4 membres, 6 pattes, 8 pattes, écailles soudées, plumes, poils, squelette externe, squelette interne, yeux.

On peut également reconstruire un arbre phylogénique pour le membre des Vertébrés en choisissant la collection Vertébrés Lycée.

Conclusion : Les Vertébrés présentent des points communs d’organisation :

  • Une organisation externe proche : corps en 3 parties (tête, tronc,queue), deux grands axes de polarités, un plan de symétrie, deux paires de membres,
  • Une organisation interne proche : système nerveux dorsal, squelette interne, un tube digestif qui occupe le plan de symétrie.

Ces parentés d’organisation suggèrent que les Vertébrés partagent un ancêtre commun.

 

Exercices d’application : p90-91-92


le coin du professeur

savoir : Au sein de la biodiversité, des parentés existent qui fondent les groupes d’êtres vivants. Ainsi, les vertébrés ont une organisation commune. Les parentés d’organisation des espèces d’un groupe suggèrent qu’elles partagent toutes un ancêtre commun.

Savoir faire : dissection du poisson, d’une crevette. Mettre en oeuvre un protocole de dissection pour comparer l’organisation de quelques vertébrés.

Manipuler, recenser, extraire et organiser des informations sur l’organisation de quelques vertébrés

actuels et/ou fossiles.

Mots clés : Polarité, symétrie, squelette osseux, vertèbre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s